Présentation
Collection
Expositions
Septembre
de la Photo
Colloque
Hercule Florence
Activités
Pédagogiques
Projets photographiques
Documentation
Catalogues
Message
Logo Ville de Nice
Expositions > Passées > Erwitt - Raynor
Expositions temporaires


Le Théâtre de la Photographie et de l’Image Charles Nègre
présente simultanément du
11 avril au 8 juin 2008

VERNISSAGE LE 11 AVRIL A 18H30

Elliott Erwitt,
Rétrospective


Dorka Raynor,
Faces of France


Elliott Erwitt, Rétrospective
L’exposition, réalisée avec le concours Magnum Photos, montre, au travers d’un choix de 136 oeuvres en noir et blanc d’Elliot Erwitt, la richesse et la variété d’un parcours photographique essentiel de la seconde moitié du XXe Siècle. Grâce à son humour et son coup d’oeil incomparables, il dresse un portrait critique de la comédie humaine. Humaniste attentif aux paradoxes et aux absurdités du quotidien, Elliott Erwitt jongle, à la manière des grands humoristes Chaplin, entre le rire et la gravité, entre esthétique et signification.


Dorka Raynor, Faces of France
Dorka Raynor est une photographe américaine humaniste qui travailla notamment sur l’enfance et la famille à travers le monde. De passage en France dans les années 60, elle réalisa une série de photographies dans le sud de la France et à Paris. Le Théâtre de la Photographie et de l’Image, qui dispose de la plus grande série de photographies de cette artiste dans les collections des institutions françaises, présentera 49 tirages.


Elliott Erwitt, Rétrospective

Affiche Elliot Erwitt
Né en 1928, à Paris, de parents russes, Elliott Erwitt passe son enfance à Milan. Sa famille retourna à Paris en 1938 et émigra à New York l'année suivante. Elle s'établit ensuite à Los Angeles en 1941. Son intérêt pour la photo s'éveilla lors de son adolescence à Hollywood. La découverte de photographies de trains de Cartier-Bresson et de musiciens des rues d’Atget fit l’effet sur lui d’une révélation. En 1948, Erwitt s'installa à New York, où il fit connaissance d'Edward Steichen, Robert Capa et Roy Stryker. Après avoir voyagé en France et en Italie en 1949, Erwitt regagna New York et commença à travailler comme photographe professionnel. Militaire en 1951, il continua à prendre des photos en Allemagne et en France.

Elliott Erwitt fut invité par Robert Capa à rejoindre la célèbre agence Magnum en 1953 dont il deviendra le président de 1968 à 1971. Il se fit connaître surtout par son reportage sur la rencontre entre Krouchtchev et Nixon (à Moscou, en 1959) puis son livre sur les chiens, Son of Bitch, paru en 1974, le rend célèbre dans le monde entier. Ses essais journalistiques, ses illustrations et ses publicités ont été publiées dans des revues du monde entier pendant plus de quarante ans. En marge de son travail de photographe, Erwitt commença à faire des films en 1970. II publia plusieurs livres et exposa dans de nombreux musées et galeries internationaux y compris le Musée d'Art Moderne de New York, la Smithsonian Institution, l'Art Institute of Chicago, le Musée d'Art Moderne de Paris, et le Kunsthaus de Zurich.

Logo Magnum photos

Vivant à New York, Elliott Erwitt est constamment en voyage. Il est devenu ce photographe qui sait voir le ridicule, l’insolite, le cocasse et le communiquer par un instantané. Il est l’un des photographes les plus malicieux, capable de faire sourire devant chacun de ses clichés. Ses thématiques préférées sont les suivantes : les chiens, les plages, les familles et les enfants.

Paris 1989, © Elliott Erwitt
Paris 1989
© Elliott Erwitt Magnum Photos
California, USA, 1955, © Elliott Erwitt
California, USA, 1955
© Elliott Erwitt Magnum Photos


Dorka Raynor, Faces of France

Affiche Dorka Raynord
Née le 28 octobre 1905, à Varsovie en Pologne, Dorka Raynor décède le 17 septembre 1995 dans l’état l’Illinois aux Etats-Unis. Photographe de mœurs, elle travailla notamment sur l’enfance et la famille à travers le monde. Ses œuvres sont présentes dans les collections du Art Institute of Chicago, du Metropolitan Museum of Art, de la Bibliothèque Nationale de France et du Musée Carnavalet.


Bibliographie
1973 This is my father and me, Albert Whitman & Co, Chicago, (photographies montrant les activités des pères et de leurs enfants dans divers pays). ISBN: 0807578835
1977 Grandparent around the world, Albert Whitman, Chicago, (45 photographies pleines pages de grands-parents et d’enfants de 25 pays). ISBN: 0807530379
1980 My friends live in many places, (photographies en noir et blanc des divers activités des enfants à travers le monde). ISBN: 0807553530

Expositions
1985 Nouvelles acquisitions, Musée Carnavalet,
1992 Portraits d’une capitale, Musée Carnavalet,
2003 Faces of France, Meadows Museum of Art of Shrevesport, Old Governor Mansion of Baton Rouge produite par le Théâtre de la Photographie et de l’Image.

Paris 1971, © Dorka Raynord
Arrivée à la gare des travailleurs
immigrés portugais, Paris 1971
© Dorka Raynor
Paris 1975 © Dorka Raynor
Paris 1975
© Dorka Raynor


 
> Histoire d'une collection
> Jacques Henri LARTIGUE
> Patrick Tosani
> Henri Cartier-Bresson
> Martin Parr
> Patrick Swirc
> Frank Horvat
> Steve McCurry
> Jean-Paul Goude
> Marie-Laure de Decker
> Matisse 2013
> Portraits croisés
> Denis Brihat
> Stéphane Couturier
> Brassai
> Sarah Moon
> Parcours photographiques
> August Sander
> Chroniques Russes
> Le photogramme
> George Rousse
> 10 ans du TPI
> André Kertész
> Peter Knapp
> Jean Ferrero
> Femme face à la guerre
> Casting de stars
> Elliott Erwitt & Dorka Raynor
> Plossu couleur Fresson
> Enfants de Cartier
> Gilletta
> Perdre la tête
> Voyages
> Des Choses Simples
> Edward Sheriff Curtis
> Arman
> Hollywood
> Nice des années 30 à 50
> Toni Catany
> D'Addis à Dimtu
> Vocation reporter
> André Villers
> Errances