Présentation
Collection
Expositions
Septembre
de la Photo
Colloque
Hercule Florence
Activités
Pédagogiques
Projets photographiques
Documentation
Catalogues
Message
Logo Ville de Nice
Expositions
Expositions

Expositions passées


Le musée de la Photographie Charles Nègre

[MUSEUM]

BERENICE ABBOTT
« Topographies »


19 OCTOBRE 2018 – 27 JANVIER 2019
[19 OCTOBER 2018 – 27 JANUARY 2019]

abbott

L’œuvre de Berenice Abbott (Springfield, USA, 1898 - Monson, USA, 1991) a été décisive et déterminante dans l’Histoire de la Photographie puisqu’elle contribuera à définir une nouvelle conception de ce langage. Autonome parce que délestée de toute référence à la peinture, elle existe alors strictement de et par ses propres spécificités intrinsèques.

Venue à Paris au début des années 1920, formée par Man Ray (Philadelphie, USA, 1890 - Paris, 1976)  avant d’ouvrir son propre studio, Berenice Abbott entame avec succès une carrière de portraitiste. Connue, dans les cénacles de l’avant-garde de Paris et New York, des années 20 et 30, pour être une fervente militante en faveur de la reconnaissance de la photographie documentaire comme un art, elle n’aura de cesse de questionner dans son travail, les aspects de réalisme et modernisme. Son œuvre phare et manifeste, représentative de ces préceptes et engagements sera Changing New York (1935 – 1939), vaste entreprise “d’interprétation documentaire” (1) des mutations architecturales auxquelles sera soumise New York dans les années 1930.

Par ailleurs, la figure de Berenice Abbott apparaît à nouveau dans l’Histoire de la Photographie indissociable, et réciproquement d’ailleurs, de celle d’Eugène Atget (Libourne, France, 1857 – Paris, 1927) dont elle aura activement contribué à la reconnaissance de l’ œuvre en Europe et aux États-Unis.

Atget, photographe français, rendra compte dès 1890 d’un Paris qui disparaît après la mise en place des grands chantiers Haussmannien dès la deuxième moitié du XIXème siècle, visant à faire de Paris une ville moderne à l’image de Londres. Atget restera une figure emblématique et de référence pour Berenice Abbott. Son œuvre, qui la précède en est l’amorce,  celle d’Abbott, sa résonance.

Dans son ensemble et de manière panoramique, l’œuvre de Berenice Abbott revêt des aspects protéiformes. Il n’en demeure pas moins que les déplacements de ses problématiques et intérêts tout au long de sa carrière depuis la photographie de portrait, puis d’architecture et enfin scientifique, s’effectuent avec logique et cohésion. Elle s’attachera à examiner le langage photographique à travers un prisme, lui donnant une autre dimension et profondeur.

Avec une présentation d’une centaine de photographies et documents, le Musée de la Photographie Charles Nègre de Nice offre aux visiteurs un aperçu de l'œuvre de cette artiste majeure.

Cette exposition est réalisée en collaboration avec diChroma Photography, Madrid.

diChroma

Elle a reçu le soutien de :

BeauRivage DiPiu


--------------

The work of Berenice Abbott (Springfield, USA, 1898 - Monson, USA, 1991) played a crucial and pivotal role in the history of photography in the sense that it paved the way to a new definition of this visual language. Devoid of any reference to painting, her oeuvre was completely autonomous and existed purely by and for its own intrinsic purposes.

After arriving in Paris in the early 1920s and being taught by Man Ray (Philadelphia, USA, 1890 - Paris, 1976) before opening her own studio, Berenice Abbott enjoyed an early successful career as a portraitist. Continually exploring realism and modernism in her work, she earned a reputation in the avant-garde circles of Paris and New York in the 1920s and 1930s as a militant proponent of the recognition of documentary photography as art. Her seminal work, so representative of these precepts and commitments, was Changing New York (1935-1939), an extensive project of ‘documentary interpretation’ (1) that recorded the Big Apple’s architectural transformation through the 1930s.

As a figure in the history of photography, Berenice Abbott is inextricably linked (a connection which goes both ways) with Eugène Atget (Libourne, France, 1857 – Paris, 1927) whose work she championed in both Europe and the US.

From 1890, Atget, a French photographer, began to document the Paris that was disappearing in the wake of the major Haussmannian public works that were commissioned in the second half of the 19th century to transform the French capital into a modern city just like London. Atget remained an important and influential figure through Berenice Abbott’s life. His oeuvre which preceded Abbott’s was the inspiration for and resonates through her own.

Berenice Abbott’s work is panoramic in style and always multi-faceted. However, there is a logic and coherence that permeated her approach and her interests, from when she started out in portraiture through to her architectural body of work and later her science photography. She keenly explored the photographic language through a prism which imparted a further dimension and great depth to her images.

The Charles Nègre Photography Museum in Nice will give visitors a general survey of this major artist’s work through a selection of a hundred photographs and documents.

Exhibition realized in collaboration with diChroma Photography, Madrid.
                  With the support of Hotel Beau Rivage and Di Piu Restaurant
.

 


La galerie du musée
[MUSEUM GALLERY]

16 NOVEMBRE 2018 – 20 JANVIER 2019
[16 november 2018 – 20th january, 2019]

Ivana Boris
La vie secrète des hauts
autour du col de Turini

[The secret life of the heights
Around the col de Turini]

Boris
La Redoute des Trois Communes, Massif de l’Authion. France © Ivana Boris, 2018

Domiciliée à Monaco depuis 1989, Ivana Boris est née en 1969 du côté de Milan. Professionnelle de l'événementiel durant des années, elle décide au début du troisième millénaire de changer de vie et de se consacrer pleinement à la photographie. Son œuvre entre en résonnance avec la nature, en communion avec les éléments, en osmose avec ce qui ne se voit pas à l'œil nu mais se ressent. Ses voyages dans les déserts, les montagnes, les océans, ses marches ou ses traversées sont autant de moyens d'explorer la mémoire de l'humanité et de la faire partager à travers son travail en noir et blanc, vélouté, oscillant entre illusion et allusion. 

Nous avons choisi de présenter ses photographies prises entre 2011 et 2018 autour du col de Turini, entre la partie orientale du parc du Mercantour et la Méditerranée, là où la montagne et la neige sont à une vingtaine de kilomètres du littoral et de la mer. Paysage montagneux unique, ce col est un point de passage vers plusieurs vallées. Hiver comme été, Ivana s’est immergée dans ces montagnes et ces forêts, en particulier vers Notre-Dame de la Menour et Moulinet, le camp d’Argent, la cime du Diable et le massif de l’Authion, forteresse naturelle abritée par d’immenses versants abrupts, lieu chargé d’histoire et théâtre de combats.

----------

Ivana Boris was born near Milan in 1969. She has lived in Monaco since 1989. For some years she ran events, until, at the start of the third millenium, she decided to devote herself entirely to photography. Her work resonates with nature, communing with the elements in osmosis with what cannot be seen by the naked eye, but can be felt. Her journeys across deserts, mountains and oceans, her treks and traversals: these are her ways of exploring humanity’s memory, and of sharing her work in black and white – a velvety oscillation between illusion and allusion.

We are presenting photographs taken between 2011 and 2018 in the eastern part of the Park du Mercantour and the Mediterranean, where the mountains and the snow are less than twenty kilometres from the coastline and the sea. This unique terrain is an entry point to several valleys.
Summer and winter, Ivana has immersed herself in these mountains and forests, in particular between Notre-Dame de la Menour and Moulinet, the wooded col de Turini, the camp d’Argent, the cime du Diable and the massif de l’Authion, a natural fortress sheltered by its immense, sheer heights, infused with history, a theatre of combat.

 

 


 
> Anne FAVRET & Patrick MANEZ
> GéRARDPIERRE
> Franco Fontana
> Lola Garrido
> Dorka Raynor
> Nice à la belle époque
> Jean-Michel FAUQUET
> Nice des Années Folles
> William KLEIN
> Helmut NEWTON
> Histoire d'une collection
> Jacques Henri LARTIGUE
> Patrick Tosani
> Henri Cartier-Bresson
> Martin Parr
> Patrick Swirc
> Frank Horvat
> Steve McCurry
> Jean-Paul Goude
> Marie-Laure de Decker
> Matisse 2013
> Portraits croisés
> Denis Brihat
> Stéphane Couturier
> Brassai
> Sarah Moon
> Parcours photographiques
> August Sander
> Chroniques Russes
> Le photogramme
> George Rousse
> 10 ans du TPI
> André Kertész
> Peter Knapp
> Jean Ferrero
> Femme face à la guerre
> Casting de stars
> Elliott Erwitt & Dorka Raynor
> Plossu couleur Fresson
> Enfants de Cartier
> Gilletta
> Perdre la tête
> Voyages
> Des Choses Simples
> Edward Sheriff Curtis
> Arman
> Hollywood
> Nice des années 30 à 50
> Toni Catany
> D'Addis à Dimtu
> Vocation reporter
> André Villers
> Errances