Présentation
Collection
Expositions
Septembre
de la Photo
Colloque
Hercule Florence
Activités
Pédagogiques
Projets photographiques
Documentation
Catalogues
Message
Logo Ville de Nice
Expositions
Expositions temporaires

Expositions passées


Galerie du Musée
DORKA RAYNOR
« FACES OF FRANCE »
DU 21 NOVEMBRE 2017 AU 25 FEVRIER 2018

Raynor

Marseille, 1968 © Dorka Raynor - Collection Musée de la Photographie Charles Nègre

Dorka Raynor, Faces of France

Regard d’une américaine sur la France des années 60

  • Dorka Raynor est une photographe américaine humaniste plus connue pour ses portraits d’enfants et de familles à travers le monde. Née en Pologne puis immigrée aux Etats-Unis, elle reviendra régulièrement l’été voyager en Europe avec son mari. Elle visitera à plusieurs reprises la France et Paris.
  • L’exposition Faces of France est uninstantané de notre beau pays dans les années 60 réalisé par cette photographe autodidacte découvrant la France. Elle révèle, en noir et blanc, les maquignons de Sarlat, ces dames sérieuses sur la Côte d'Azur dans l'attente du chien gagnant, le sourire malicieux de ce vieux photographe marseillais ou la fierté de ce garçon-boucher exhibant sa tête de veau.
  • Faces of France c’est la nostalgie d’une France rurale, laborieuse et joyeuse, d’une France d’une autre époque quand Dorka Raynor disait "Si l’on pouvait arrêter le temps, tout serait encore comme sur les photographies. C'est ma façon de sauver ces moments humains, de les garder, même s'ils sont partis".
  • Robert Doisneau, inaugurant à Nice le premier Septembre de la photo, en 1987, découvre ses images. Face à la photo de ce bal Chez Louisette, et surtout devant ce musicien aux jambes coupées, il s’exclamera "J’aurais pu signer cette photo moi-même. Sans problème ! ". L’univers partagé, la griffe du Rolleiflex et la proximité du regard témoignent sans conteste de l’appartenance de Dorka Raynor à la photographie humaniste.

Biographie

  • On en sait bien peu sur cette femme photographe qui fuit un jour Varsovie, sa ville natale, pour l'Amérique.
  • Dorka Raynor est née le 28 octobre 1905, à Varsovie en Pologne. Pour leur premier anniversaire de mariage, son mari, Séverin Raynor, lui offre un appareil photographique. Dorka apprendra elle-même à s’en servir avec une parfaite maitrise technique.
  • Elle travaille comme journaliste et photographe à Barcelone avant de s’installer en 1938 aux Etats-Unis, à Chicago, avec son mari qui deviendra professeur au Département de Génie mécanique de Northwestern University à Evanston dans l’Illinois. Au début, pour compléter leur revenu, Dorka Raynor réalise des portraits d'enfants dans son studio chez elle. Plus tard, le couple déménagera à Winnetka dans l’état l’Illinois où elle ouvrira un studio photo.
  • Durant de nombreuses années, l’été, avec son mari, elle voyage en Europe afin de réaliser des prises de vues pour illustrer des manuels scolaires. C’est en 1964, lors d’un de ces voyages sur le vieux continent, qu’elle développe un nouveau sujet : les scènes de genre, la vie des gens dans leur quotidien en famille, au travail… Elle visite plusieurs régions de France et Paris, réalisant de nombreux clichés de notre pays qui feront plus tard l’objet de l’exposition La Belle France à Chicago. Elle montre ses photos au Art Institute de Chicago qui lui achète 14 d'entre-elles pour la collection permanente de l'Institut. Ses photographies sont également présentes dans les collections du Metropolitan Museum of Art à New York, du Musée Carnavalet à Paris et du Musée de la Photographie à Nice qui détient 49 tirages originaux.
  • Elle continuera à explorer les thèmes de l’enfance et de la famille à travers le monde et y consacrera trois ouvrages : This is My Father and Me (1973), Grandparents around the World (1977), et My Friends Live in Many Places (1980). Elle a également illustré par ses photos de nombreux manuels scolaires, livres et revues.
  • Dorka Raynor décède le 17 septembre 1995 à Winnetka, aux Etats-Unis.
  • C’était une artiste sensible qui disait faire de la photo "par chaleur et sympathie pour les gens, et par amour de la beauté qui nous entoure". Son travail traduit l'émotion qu'elle ressentait à la vue du visage marqué d'un pêcheur de Normandie comme en passant devant un café, sur les trottoirs de Paris.

 
> Dorka Raynor
> Jean-Michel FAUQUET
> Nice des Années Folles
> William KLEIN
> Helmut NEWTON
> Histoire d'une collection
> Jacques Henri LARTIGUE
> Patrick Tosani
> Henri Cartier-Bresson
> Martin Parr
> Patrick Swirc
> Frank Horvat
> Steve McCurry
> Jean-Paul Goude
> Marie-Laure de Decker
> Matisse 2013
> Portraits croisés
> Denis Brihat
> Stéphane Couturier
> Brassai
> Sarah Moon
> Parcours photographiques
> August Sander
> Chroniques Russes
> Le photogramme
> George Rousse
> 10 ans du TPI
> André Kertész
> Peter Knapp
> Jean Ferrero
> Femme face à la guerre
> Casting de stars
> Elliott Erwitt & Dorka Raynor
> Plossu couleur Fresson
> Enfants de Cartier
> Gilletta
> Perdre la tête
> Voyages
> Des Choses Simples
> Edward Sheriff Curtis
> Arman
> Hollywood
> Nice des années 30 à 50
> Toni Catany
> D'Addis à Dimtu
> Vocation reporter
> André Villers
> Errances