Présentation
Collection
Expositions
Septembre
de la Photo
Colloque
Hercule Florence
Activités
Pédagogiques
Projets photographiques
Documentation
Catalogues
Message
Logo Ville de Nice
Septembre > 2006
Septembre de la photographie

Septembre de la photo 2006 :
Yousuf Karsh,
le plus grand portraitiste du XXème siècle
du 12 septembre au 19 novembre 2006

© Yousuf Karsh, Library
and Archives Canada
Dans le cadre du Septembre de la Photo, le Théâtre de la Photographie et de l’Image de Nice présentera pour la première fois en France une grande exposition consacrée au photographe canadien d'origine arménienne Yousuf Karsh (1908-2002).
Yousuf Karsh est un des portraitistes les plus célèbres du 20ème siècle. Pendant 60 années, les célébrités du monde politique, religieux, artistique et scientifique ont posé pour lui.
Les 108 photographies originales présentées à Nice proviennent de la collection des Archives Nationales du Canada. Parmi les célébrités exposées figurent Churchill, De Gaulle, Eisenhower, Camus, Andy Warhol, Richard Strauss, John F. Kennedy, Giacometti, Einstein, Hemingway, Picasso, Man Ray, Stravinsky...

Yousuf Karsh
© Yousuf Karsh, Library and Archives Canada

Photographe d'origine arménienne (1908-2002), Yousuf Karsh est un des portraitistes les plus célèbres du 20ème siècle. Pendant 60 années, les célébrités du monde politique, religieux, artistique et scientifique ont posé pour lui.C'est le portrait de Winston Churchill visitant Ottawa en 1941 qui propulsa Karsh vers sa renommée internationale en tant que photographe de portrait.

Les œuvres de Karsh datant des années 1930 illustrent les premières influences qui se sont exercées dans sa vie artistique. Depuis ses débuts au studio de photographie de son oncle George Nakash jusqu'au milieu des années 30, l'importance du pictorialisme est évidente. Ce mouvement d'art photographique international, qui a commencé avant le tournant du XXe siècle, se distinguait par la vigueur dans la composition, le flou artistique et l'appel aux émotions.

Dès 1933, Karsh avait adopté une approche qui, tout en conservant la vigueur et l'aspect sculptural de la composition, mettait en relief des lignes très nettes et des tons subtilement nuancés, ce qui donnait des images possédant à la fois les qualités des épreuves présentées dans les expositions et des reproductions publiées dans les magazines et les journaux. À partir de 1933, alors qu'il travaillait comme photographe au Ottawa Little Theatre, Karsh a pu observer les effets des éclairages scéniques et de la mise en scène, et il les a adaptés à son art.
Les personnages inconnus photographiés par Karsh, tout comme ses œuvres les plus célèbres, illustrent les caractéristiques essentielles de son style, tant au cours de son évolution qu'à sa pleine maturité.
Yousuf Karsh est né à Mardin, en Turquie, le 23 décembre 1908. Sa famille, d'origine arménienne, doit fuir vers la Syrie en 1922 pour échapper aux persécutions. En 1924, Karsh arrive au Canada et s'installe chez son oncle, George Nakash, un photographe-portraitiste prospère de Sherbrooke (Québec). Bien que son oncle exerce alors une profonde influence sur lui, c'est son apprentissage chez John H. Garo, à Boston, qui lui fait connaître le monde des salons. L'élite de Boston constitue la clientèle de Garo et, dans le studio de celui-ci, Karsh peut perfectionner les compétences techniques et sociales essentielles pour photographier les personnalités en vue.
En 1932, Karsh déménage à Ottawa où il pratique son métier dans un théâtre, ce qui aura une influence déterminante sur son style. Il développe aussi ses relations avec la société d'Ottawa et les dignitaires de passage, qui apprécient son style personnel et théâtral et souhaitent être photographiés par lui. Comme sa réputation grandit au Canada, il est naturel qu'on fasse appel à lui pour photographier le premier ministre de la Grande-Bretagne, Winston Churchill, lors de sa visite pendant la guerre, à la fin de 1941. La photo nous montre un Churchill intraitable et invincible devant l'ennemi, et elle établit fermement la réputation de Karsh sur la scène internationale.
En 1946 Karsh obtient la naturalisation canadienne. La carrière internationale de Karsh s'est poursuivie jusqu'à sa retraite, en 1992. Lorsqu'il a fermé son studio du Château Laurier, il avait photographié quelque onze mille personnalités de divers horizons. Les Archives nationales du Canada ont alors ajouté le matériel qui restait dans son studio à l'acquisition initiale substantielle qu'elles avaient faite en 1987, réunissant ainsi sous un même toit la totalité du fonds Yousuf Karsh. En 1997, Karsh et son épouse, Estrellita, se sont établis à Boston, au Massachusetts. Il y est décédé le 13 juillet 2002, laissant en héritage au monde certains des portraits les plus fameux et les plus admirés du XXe siècle.

La Collection Karsh des Archives nationales du Canada

Entre 1987 et 1998, les Archives nationales du Canada ont acquis la collection Yousuf Karsh. Riche de plus de 300 000 négatifs, épreuves photographiques et transparents, cette collection est la somme des œuvres que Karsh a créées au cours de ses soixante ans de carrière. On y trouve aussi des papiers d'affaires provenant de son atelier à Ottawa, des projets philatéliques, des illustrations, de la correspondance personnelle, des albums de coupures, des prix et des distinctions, ainsi que des enregistrements d'entrevues.

En plus de donner aux chercheurs une vue d'ensemble de la vie et de l'œuvre de ce photographe canadien célèbre dans le monde entier, la collection Karsh témoigne du rôle que jouent les Archives nationales dans la préservation de portraits et d'archives culturelles d'importance nationale pour tous les Canadiens.


 
> 2007
> 2006
> 2005
> 2004
> 2001
> 2000
> 1999
> 1998
> 1997
> 1996
> 1995
> 1994
> 1993
> 1992
> 1991
> 1990
> 1988