Edward Sheriff Curtis & « l’Indien d’Amérique du Nord »

14 janvier 2005 -30 avril 2005

Musée de la photographie

Edward Sheriff.Curtis (1868-1952) consacra trente années de sa vie au peuple indien pour l’immortaliser dans son quotidien. Dans le travail de toute une vie qu’il a effectué sur The North American Indian*, Edward Curtis a conjugué des préoccupations scientifiques et artistiques qui confèrent à son œuvre des dimensions ethnologiques, plastiques et spirituelles suffisamment complémentaires pour qu’il fasse date dans l’histoire des Etats-Unis, comme dans celle de la photographie.

Pendant cette odyssée photographique parmi les tribus indiennes d’Amérique du Nord, Curtis réalisa près de cinquante mille prises de vue dont la puissance émotionnelle force l’intérêt documentaire. Les clichés présentés montrent toute la détresse d’un peuple qui tente de survivre et paradoxalement, c’est de cette détresse, palpable à l’œil nu, qu’émane la grandeur de toute une culture… On devine qu’E. S Curtis a capturé l’Esprit indien. Il épingle les ombres de ces géants dont les noms résonnent en nous … Géronimo, Crowfoot, Red Cloud …

Environ cent cinquante tirages sont réunis, des photogravures provenant du North American Indian, publié par JP Morgan, tous issus de la Collection du Musée du Nouveau Monde de la Rochelle. Cette exposition est une source inépuisable de réflexion tant elle bouleverse le regard que nous portons sur la culture indienne.

* Titre de la série d’une vingtaine d’ouvrages rassemblant l’essentiel de son travail sur les indiens -2500 photographies, 4000 pages de textes.

Exposition réalisée en la collaboration avec le Musée du Nouveau   Monde de la Rochelle