Nice des années 30 aux années 50, Collection Norbert Huffschmitt

15 février 2002 -19 mai 2002

Musée de la photographie

Nice, du fait de sa renommée, a toujours été une ville très photographiée. Déjà, les images de Charles Nègre et de Jean Giletta, présentées en 2001 au Théâtre de la Photographie et de l’Image à l’occasion de l’exposition Nice, 1863 – 1960, de Charles Nègre à Jean Giletta, ont permis au public de redécouvrir Nice et le quotidien de ses habitants saisis au cours de la deuxième moitié du XIXème siècle ; des paysages et des scènes de genre qui révèlent une ville pittoresque et animée. A son tour l’exposition Nice, des années 30 aux années 50 répond à une forte demande des Niçois en quête de leur passé et de leurs racines.

Grâce à la collection de M. Norbert Huffschmitt, riche des prises de vue de Paul Louis, nous avançons dans la mise au jour de notre mémoire, nous nous rapprochons de notre temps. Cette exposition témoigne des changements qui se sont opérés dans notre ville, durant ces quarante dernières années et combien fut violent le choc qui permit, à compter de ces années 1950, de passer de la France du début du XXème siècle à celle des Trente glorieuses, rutilante de consommation et de libertés mesurées.

Cette exposition a l’intelligence de nous montrer tous les aspects d’un photographe au quotidien. Un trajet qui nous trouble et nous émeut, est-ce de l’Histoire ou l’infinie variété de nos souvenirs joyeux ou tristes, heureux ou malheureux? Après un tel voyage dans son univers, combien m’apparaît la richesse de ce tendre et modeste ami Paul Louis, que je croyais si bien connaître. Je ne doute pas que les Niçois mais aussi les autres, ne soient conquis par celui qui de deux prénoms s’est fait un nom.
Raoul MILLE